Vedette 3Ils nous aident

Peut-être pour vous sauver, ou sauver l'un de vos proches...

En 2006, 406 donateurs individuels ont soutenu la station SNSM du Croisic : ces dons nous font chaud au coeur, car ils participent de nos valeurs, la solidarité et le bénévolat.

Les collectivités locales nous versent des subventions
à hauteur d'environ 20 % de notre budget, soit pour notre fonctionnement, soit pour nos investissements:

Des particuliers, des associations, des entreprises, lancent aussi des initiatives pour collecter des fonds ou aider la SNSM du Croisic:

  • la coopérative maritime du Croisic, qui nous fournit le carburant à des conditions très favorables,
  • le comité local des pêches qui nous soutient chaque année depuis très longtemps,
  • Le LEO club de Nantes qui collecte et revend des cartouches d'imprimantes et nous en reverse le produit,
  • L'association des plaisanciers du Croisic (APC), avec ses balades en mer et les pots régulièrement organisés au club, au bénéfice de la station,
  • Le club de croisière croisicais (CCC), qui organise lui aussi régulièrement des pots au bénéfice de la station,
  • Le Yacht Club de La Baule (YCLB), le golf de Guérande, le golf du Croisic, qui organisent des compétitions à notre profit,
  • La sympathique quête des enfants au 15 aout, encadrée de main de maître par des parents très actifs,
  • l'exposition du club de modèlisme du Croisic,
  • la collecte annuelle de l'association des plaisanciers de Batz sur mer,
  • l'équipage de "Mirabelle" qui vend son CD de chants de marins originaux au profit de notre station,
  •  
  • et bien d'autres (pardon à ceux qui ne sont pas nommés...)

Notre cause justifie aussi des dons exceptionnels:

  • La fondation pour le mémorial Américain de St Nazaire, que nous ne remercierons jamais assez, a largement participé, par l'entremise du Propeller club de Nantes St Nazaire, au financement de l'actuel Canot tous-temps. Celui-ci porte le nom de Pierre-Robert Graham, grand artisan de la fondation.
  • Le legs récent de Mme Biet nous a permis de commencer à envisager la refonte à mi-vie du canot tous temps.
  • Plus loin dans le temps, nous n'oublions pas non plus Madame Bowes de Saint Amand: le batiment abri du canot porte son nom. Sa fondation finança l'un des premiers canots de sauvetage du Croisic, l'Alphonse de Courten, en 1909,
  • M et Mme Langlois, qui, par leur legs ont contribué à l'entretien de la station dans les années 20,
  • M Sarrette auteur d'un don important en aout 1931, consacré à l'aménagement de l'abri,
  • Madame Dauge qui fit un don pour la construction de l'Alice, cinquième canot de la station en 1931,
  • Et tous ceux qui ont souhaité rester anonymes.

Nous le répètons, pour nous rien n'est jamais acquis: chaque année, notre budget peut être remis en question, et plus que jamais, la SNSM du Croisic a besoin de vous tous.

retour vers l'accueil

 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement